Menu

Le guide du sevrage : Comment commencer à sevrer bébé ?

Comment commencer à diversifier l’alimentation de mon bébé ?

Chevron

Gardez le sourire et respirez à fond ! C’est une grosse étape pour bébé et il va lui falloir un peu de temps pour se faire aux aliments solides, alors détendez-vous, respectez son rythme et prenez chaque repas comme il vient.

Après tout, votre enfant continue de satisfaire la majorité de ses besoins nutritionnels grâce au lait, il n’y a donc aucune urgence à faire en sorte qu’il « mange ». D’ailleurs, ne dit-on pas souvent : « La nourriture n’est qu’un jeu avant un an » ?

À table !

Si bébé est prêt à passer à l’alimentation solide, alors optez pour une heure de repas qui vous convient, afin d’en faire un moment agréable, détendu et sans contrainte de temps.

Donnez à bébé environ la moitié de la quantité totale de lait habituelle pour épancher sa soif et calmer en partie sa faim. Proposez-lui ensuite un petit peu d’un aliment en purée, l’équivalent d’une cuillère à café, que vous lui présentez en très petites quantités à l'aide d'une cuillère en plastique à embout souple.

Ne vous inquiétez pas si bébé recrache directement la purée . C’est une expérience inédite pour lui. Armez-vous de patience et préparez-vous à ce que bébé en mette un peu partout... Il va avoir besoin de temps pour s’habituer à cette toute nouvelle (et si différente) façon de manger !

Laissez bébé jouer avec sa nourriture et garder vos lingettes à portée de main ! Attendez patiemment qu’il ouvre la bouche plutôt que de le forcer à enfourner ce que vous lui présentez. Bébé doit se sentir maître de la situation et à l’aise. S’il ne semble pas intéressé, c'est pas grave. Vous tenterez de nouveau votre chance au prochain repas.

Des repas bien organisés

Savoir répartir les repas et les tétées au fil d’une journée peut sembler très compliqué au départ ! Commencez simplement par donner à bébé une à deux cuillerées de purée avant la tétée à l’heure du déjeuner pendant les 2 premières semaines, puis à mesure que bébé progresse, proposez-lui 1 à 2 cuillerées de purée au petit-déjeuner et 3 à 4 au déjeuner. Laissez-vous guider par bébé avant de lui proposer 2 à 3 cuillerées de purée au dîner. À mesure que bébé grandit, augmentez les quantités et variez les aliments afin qu’à 9 mois environ, il prenne 3 repas par jour.

Semaine 1-2 Semaine 3-4 Semaine 5-6 Semaine 7-8 Semaine 9-10 Semaine 11-12
Tôt le matin Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile
Petit-déjeuner Lait maternel/infantile

1-2 c. à c. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

2-3 c. à c. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

1-2 c. à s. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

2-3 c. à s. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

3-4 c. à s. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

Déjeuner

1-2 c. à c. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

3-4 c. à c. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

5-6 c. à c. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

3-4 c. à s. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

3-4 c. à s. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

3-4 c. à s. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

Dîner Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile

2-3 c. à c. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

3-4 c. à s. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

3-4 c. à s. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

3-4 c. à s. d’aliments solides
Lait maternel/infantile

Coucher Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile

Qu'avons-nous au menu?

Vous trouverez ci-après quelques idées d’aliments que vous pourriez présenter à bébé, comme des fruits ou des légumes mixés, une façon très simple et très nutritive d'alimenter bébé. Il vaut mieux cuire les fruits ou les légumes à la vapeur avant de les mixer pour en préserver le goût et le contenu nutritionnel (beaucoup de nutriments sont perdus s’ils sont bouillis).

Quant à savoir quels fruits et légumes préparer pour bébé, commencez par vous inspirer des fruits et légumes que vous avez l'habitude de consommer. L’objectif à long terme est que bébé se joigne aux repas familiaux, il semble donc logique de lui proposer des aliments que la famille consomme régulièrement. Vous pouvez préparer différentes purées en grande quantité et les congeler en portions individuelles. Les bacs à glaçons ou les petits pots pour bébés font parfaitement l’affaire.

Qu'avons-nous au menu?

Banane, Pomme, Brocoli, Abricots secs, Petits pois, Courgette, Avocat, Patate douce, Carottes, Chou-fleur

Ainsi, la semaine 1 pourrait ressembler à cela :

Tôt le matin Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile
Petit-déjeuner Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile
Déjeuner Purée de carottes Banane écrasée Purée de brocoli Compote de pomme
Dîner Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile
Coucher Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile Lait maternel/infantile

Une fois que bébé a goûté individuellement à un éventail de fruits et légumes, vous pouvez commencer à les mélanger pour lui offrir une plus grande variété de saveurs, de textures et de valeurs nutritionnelles. Consultez la page consacrée à nos recettes pour trouver l’inspiration.

À ce stade préliminaire, il y a aussi certains aliments que vous devez éviter de donner à votre bébé :

Sel et épices, Sucre et miel, Œufs, Noix, Crustacés, Pain, Céréales, Pâtes, Lait de vache, Fromages bleus, Aliments épicés, Boissons sucrées

Après quelques semaines de diversification alimentaire, vous pouvez progressivement accroître les quantités d’aliments solides en les intégrant non plus à une tétée mais à deux ou trois.

Quand puis-je commencer à présenter des aliments variés à mon bébé ?

Comment savoir que bébé a assez mangé ?

Les bavoirs pour bébés figurent parmi les achats les plus importants à faire...
En savoir plus