Menu

Les trucs que j’aurais aimé savoir sur l’allaitement

Des conseils authentiques de vraies mamans.

Oui, allaiter est quelque chose de naturel mais ce n’est pas toujours facile pour autant.

Que vous ayez à vous contorsionner au restaurant pour trouver la meilleure position sans exhiber vos seins, en arriviez à vous demander comment bébé peut encore avoir faim ou soyez confrontée à la frustration d’une mauvaise prise en bouche, le chemin de l’allaitement est un parcours semé d’embûches. Rassurez-vous, avec bébé, vous prenez vos marques ensemble et cela sera de plus en plus facile. Dans cette rubrique, des mamans allaitantes ayant déjà parcouru un bon bout de chemin partagent leurs meilleurs conseils et astuces qu’elles auraient aimé connaître avant d’allaiter.

« Qui se serait douté que la taille des soutiens-gorges ne cesse de changer ? Les soutiens-gorges d’allaitement que j’avais achetés pendant ma grossesse ne m’allaient plus du tout quand mon lait est monté. Évitez d'en acheter trop d’un coup et optez pour des matières extensibles ! »

« Il y a des gens qui aiment prendre leur temps pour déjeuner tandis que d’autres préfèrent grignoter sur le pouce. Il en va de même pour les bébés. Oubliez ce que disent les livres et vos amies bien intentionnées, et respectez le caractère unique de votre bébé. »

« Allaiter à la demande signifie littéralement que vous donnez le sein à votre bébé quand il le désire, ce qui stimule également votre production de lait. Cela dit, savoir que vous pourriez bien allaiter votre bébé 12 fois en 24 heures peut faire peur ! »

« J’aurais aimé savoir qu’on pouvait avoir des mycoses au niveau des mamelons. Ça m’a fait si mal, sans compter qu’apparemment, j’avais certaines prédispositions puisque l'on m’avait administré des antibiotiques pendant l’accouchement. »

« Les coussins d’allaitement sont incroyables, ils vous soulagent de vos maux de dos et calent bébé à la bonne hauteur pour téter. »

« Je ne me souvenais jamais avec quel sein j’avais allaité lors de la dernière tétée. Du coup, je portais un élastique autour du poignet du côté où bébé venait de téter pour m'en souvenir ! »

« L’écharpe de portage m’a vraiment facilité la vie ! Grâce à elle, j’ai pu donner le sein plus discrètement en public, réconforter ma fille et garder les mains libres pour m’activer tout en pratiquant le peau à peau. »

« Au début, ça fait bizarre, alors asseyez-vous, détendez-vous, mangez et buvez convenablement. Ce n’est pas de l’oisiveté, cela va stimuler votre production de lait et donc votre bébé. »

« Tirer mon lait m’a été très utile car mon compagnon pouvait désormais s'occuper de la tétée de 23 heures et moi, je pouvais me glisser au lit dès 21 heures pour dormir un peu. Sans compter qu’il adorait ça. »

« J'essayais chaque jour de stimuler ma production de lait et cela a aidé à ce que bébé prenne bien le sein. »

« J’aurais aimé savoir que ce n’est pas quelque chose qui vient naturellement à tout le monde dès le début. »

« Je n’avais pas compris combien le fait de tirer son lait est psychologique. Regarder des photos de mon bout de chou pendant que j’étais au travail a vraiment favorisé le tirage de mon lait. »

« Gardez toujours la télécommande de la télé, votre téléphone, un en-cas et de l’eau à portée de main avant de vous asseoir. »

« Nul besoin d’acheter des vêtements d’allaitement hors de prix. Je me contentais de débardeurs extensibles que je couvrais d’un T-shirt par exemple. C’était hyper-facile. Il suffit de baisser le débardeur et de relever le T-shirt pour donner discrètement le sein sans dévoiler plus que vous ne le voulez ! »

« Le mieux pour votre bébé est une maman heureuse. Si vous n’êtes pas heureuse, remédiez-y car c’est de loin beaucoup mieux pour votre bébé que n’importe quel conseil tiré d’un livre. »

Dois-je allaiter ?

Familiarisez-vous avec le jargon de l’allaitement

La vérité sur les mythes de l’allaitement

Lorsque bébé numéro 2 est arrivé, c’est moi qui ai été confrontée à un problème.
Lisez l’histoire de Rachel