Menu

Dois-je allaiter ?

Potassez le sujet avant de prendre la décision qui vous convient.

Prendre la décision d’allaiter est un choix très personnel et pourtant susceptible de soulever de nombreux avis de la part de vos ami(e)s et de votre famille. Le plus important, c’est que votre bébé et vous-même êtes uniques, alors potassez la théorie, puis écoutez votre instinct et prenez la bonne décision pour vous et votre enfant.

Mère Nature est bien faite car elle vous rend naturellement capable de produire du lait pour votre bébé. Et même si vos seins ne sont pas transparents, dissimulant à votre regard ce flux de lait, il existe de très bonnes raisons d’allaiter que vous ignorez peut-être.

Allaiter pour vous

  • Cela ne vous coûte rien, votre lait maternel est gratuit.
  • Vous disposez d’une réserve de nourriture pour votre bébé où que vous soyez et toujours servi à bonne température.
  • À moins que vous ne tiriez votre lait, vous n’avez rien à laver, stériliser, préparer... Intéressant n’est-ce pas ?
  • Votre utérus va reprendre sa taille normale plus rapidement. Qui s’en serait douté ?
  • Allaiter a l’avantage de vous faire brûler jusqu’à 800 calories par jour sans verser une goutte de sueur à la salle de sport.
  • Cela vous préserve dans une certaine mesure de maladies ultérieures comme l’ostéoporose, le cancer de l’ovaire ou du sein.
  • Vous allez produire plus d’ocytocine, l’hormone du bonheur, qui a pour effet de vous rendre, vous et votre bébé, plus détendus et satisfaits.
  • Et petit bonus, le caca d’un bébé allaité au sein sent bien meilleur,  un vrai plus pour tout le monde !
  • Vos mamelons peuvent en souffrir et une crevasse peut se révéler plutôt douloureuse (préparez-vous à cette éventualité et ayez de la crème à portée de main).
  • Les bébés allaités au sein tètent beaucoup. Ils ont tendance à s’alimenter par petites quantités plutôt qu’en quantités importantes. Vous pourrez avoir l’impression de passer votre temps à donner le sein à votre bébé.
  • Sauf si vous prévoyiez de tirer votre lait, pour permettre à votre compagnon de vous aider lors des tétées, toute la responsabilité vous reviendra (et les câlins aussi).
  • À la différence de l’alimentation au biberon, vous ignorez la quantité de lait bue par votre bébé et même si cela peut être une source d’angoisse pour certaines mères, sachez que votre bébé prendra ce dont il a besoin (les humains ont bien survécu avant l’arrivée des biberons !).

Allaiter votre bébé

  • Votre lait maternel regorge d’anticorps qui protègent votre tout-petit contre les infections et réduisent la probabilité qu’il souffre d’allergies telles que l’asthme ou l’eczéma.
  • Bébé a faim ? Vous disposez en permanence d’un repas goûteux et stérile, servi à la température idéale.
  • Votre lait est également très facile à digérer pour bébé.
  • Nous ne pouvons pas vous promettre que votre enfant sera d’une intelligence supérieure. Toutefois, des études ont démontré que le lait maternel améliore le développement du cerveau des nourrissons.

Quel que soit votre choix, tout ne se passe pas toujours tel que prévu (ce qui est souvent le cas quand on est parent), alors soyez prête à vous adapter et prenez les bonnes décisions pour vous et votre famille.

Allaiter n’a pas été facile mais ça en valait vraiment la peine.
Lisez l’histoire de Sukari

Il semblerait que vous résidiez dans un pays différent Changer de site ?

Rejeter