Menu

Journal intime des parents

« Nous étions prêts à la ramener à la maison mais au lieu de cela, elle a dû passer 4 jours en soins intensifs »

Chevron
flag

Dix jours d’hôpital pour mon bébé

Louise, Bristol, England


Accoucher de Fanny a duré longtemps, 28 heures en tout. Elle est née un mercredi, juste avant minuit. J’avais de la fièvre pendant l’accouchement. L'équipe médicale préférait lui donner des antibiotiques et a également procédé à quelques tests, juste au cas où. Nous sommes restées deux jours à la maternité et le vendredi, j’étais persuadée que nous allions rentrer à la maison. Au lieu de cela, les médecins m’ont annoncé qu’ils venaient de recevoir les résultats des tests. Ils suspectaient une méningite chez Fanny et l’ont emmenée directement en soins intensifs. J'ai également dû rester à l’hôpital pour recevoir un traitement dans un autre service.

Image du contenu 10 jours d’hôpital pour Louise

J’étais choquée car je ne m’attendais pas du tout à une telle nouvelle. Je me rappelle d’avoir appelé en pleurs mon compagnon James pour lui annoncer ce qu’il s’était passé. Je n’arrivais pas à y croire. Il a passé autant de temps que possible avec moi à l’hôpital et restait avec Fanny quand je devais retourner dans mon propre service pour y être soignée. Nos familles respectives vivant toutes deux assez loin, comme Fanny n’avait pas vraiment droit aux visites, nous avons dit à nos proches de ne pas faire le déplacement. Avec du recul, je me rends compte combien nous étions seuls face à cette épreuve et je ne suis pas sûre que c’était la bonne décision à prendre mais à ce moment-là, c'était uniquement une question de survie au jour le jour. Nous avons simplement tenté de passer autant de temps que possible ensemble, comme une nouvelle famille.

Finalement, ils ont dû procéder à une ponction lombaire sur Fanny. Il nous a été demandé de sortir de la chambre et je continue de m’en réjouir car je ne suis pas sûre que j’aurais pu regarder l’équipe médicale faire cela à mon bébé. Heureusement, les résultats sont venus confirmer qu’il ne s’agissait pas d’une méningite, simplement d’une infection dont la cause restait inconnue. À cette nouvelle, nous nous sommes un peu détendus sachant qu’elle allait s’en sortir mais toute cette expérience a été un véritable cauchemar du début à la fin.

Elle est sortie de l’unité de soins intensifs et nous sommes encore restés 6 jours à l’hôpital mais au moins, nous étions dans le même service et nous savions que notre retour à la maison était imminent. Nous ne nous attendions pas à ce que la naissance se passe ainsi mais ça aurait pu être bien pire. Après 10 jours très pénibles, nous étions simplement soulagés de pouvoir enfin la ramener à la maison.

Vous ferez absolument tout pour votre bébé, surtout si bébé veut que vous mangiez trois gâteaux  et fassiez une sieste #ParentOn
Il m’avait regardée et m’avait reconnue. Comme s’il me connaissait depuis toujours.
Lisez l’histoire d’Émilie